Service client : 05.59.21.33.02
Gratuit à partir de 130€
Paiement sécurisé e-transation
 
Le panier est vide

Les actualités du Domaine

Prochains événements, idées de recettes, vie du domaine... Partagez l’actu de Cauhapé et l’art de vivre le vin en Jurançon.

L'esprit de Cauhapé

Mystère Jaune du Domaine Cauhapé

Article du magazine PUBLIKART
Journaliste : Stanislas Claude
Voir l'article ici

Le nouveau vin Mystère Jaune 2021 du domaine Cauhapé, vinifié comme un vin rouge

Henri Ramonteu du domaine Cauhapé a dévoilé sa nouvelle cuvée Mystère Jaune 2021, un vin blanc sec composé de cépage 100 % Petit Manseng, vinifié comme un vin rouge. Une excellent surprise à découvrir!
Une nouvelle bonne surprise du domaine Cauhapé
Après la cuvée moelleuse très douce Belle des Vignes en 2021, c’est au tour de Mystère Jaune de faire l’objet d’une dégustation. A l’œil, Mystère Jaune arbore une robe or sombre, brillante. Le nez est assez intense et frais, aux touches orange-agrumes confits et litchee, pain d’épice, une note cannelle et vanille. La bouche est assez ample, gourmande et fondue, avec un bel équilibre entre fraîcheur et matière, longue sur le citron confit, le coing et l’abricot. Le vin se déguste idéalement avec une blanquette de veau ou de la mer, cuisine thaï au lait de coco. Son prix TTC départ cave est de 20,61 euros. Un prix idéal pour une très bonne surprise.
Publireportage:
Henri souhaite s’inscrire dans la recherche de l’aromatique variétale et du potentiel de garde. Lui-même ne se reconnaît que 2 maîtres à penser œnologues bordelais, Émile Peynaud pour son ouvrage Connaissance et Travail du Vin (1ère édition en 1975), et Denis Dubourdieu pour la macération pelliculaire à froid. Henri Ramonteu est membre de l’Académie du Vin de France. « Dans le verre, il faut séduire, pas impressionner ». Il a transmis sa passion à son fils David aujourd’hui installé en Nouvelle-Zélande comme œnologue-conseil, et néanmoins associé régulièrement à l’activité du Domaine Cauhapé, malgré la distance. « Au domaine Cauhapé, les détails font la perfection et la perfection n’est pas un détail ». Un vrai passionné au ce personnage authentique et chaleureux.

Production annuelle : 200 000 cols.
Commercialisation : 50 % circuit traditionnel, 25 % particuliers, dont une partie en GD, 25 % à l’export (Belgique, Pays-Bas, Québec, Japon…).

Bonjour de Cauhapé !

Avec la lettre Cauhapé, recevez chaque mois par courriel un condensé de l’actu qui fait vibrer le Jurançon.

s'abonner

Restons connectés

Twitter