Actualités

Les quatre saisons du domaine Cauhapé

6 jurançons du domaine CAUHAPÉ ont été dégustés. Nous vous proposons ci-dessous le commentaire de dégustation de chacun.

Geyser 2010 - jurançon sec

- jaune pâle, des reflets verts, très brillant.

- le nez est explosif, sur des notes d'agrumes (citron vert, pamplemousse, mandarine), puis des épices (poivre blanc) ainsi que de furtives notes anisées.

- dès l'attaque, la bouche est envahie par la texture serrée de ce vin "droit" à l'évolution montante et très aromatique. On retrouve en finale toute la diversité des arômes promis par le nez. Le tout est souligné par une très légère amertume de fraîcheur.

Sève d'automne 2009 - jurançon sec

- d'un beau jaune pâle orné de reflets verts, la robe est brillante.

- le nez, d'une intensité réservée, laisse cependant deviner toute une palette d'arômes : des fleurs (acacia), des épices douces, puis des fruits blancs (abricots très mûrs, pomme), des fruits exotiques (litchis, ananas, mangue) des arômes grillés, mentholés, et même une légère touche d'hydrocarbure pour certains d'entre nous.

- l'évolution de ce vin, avant tout parfaitement équilibrée, (belle acidité/alcool) est très dynamique. Une belle structure et du bois présent apportant des notes réglissées et anisées, tout ceci laisse en fin de bouche la sensation d'un vin charnu, puissant et complexe.

La Canopée 2010 - jurançon sec

- jaune paille, la robe est belle et brillante.

- le nez est tout de suite intense et complexe. On y saisit des notes empyreumatiques (résine, bois brûlé), puis des agrumes confits (citron, mandarine), des parfums de fleurs blanches (acacia), de la cire d'abeille, du coing, de l'ananas...

- en bouche, l'attaque est vive, l'évolution d'une très grande amplitude. On y retrouve une multitude d'arômes parmi lesquels de délicieuse saveurs d'agrumes, et de fruits très mûrs, presque confiturés (abricots). La finale, finement boisée, très longue, très fraîche et vive, restitue toute la grande particularité de son terroir.

Symphonie de novembre 2009 - jurançon

- la robe est dorée, très brillante.

- le nez, intense, d'une grande finesse, évoque des parfums fleuris, des fruits exotiques (ananas, litchi) associés à des odeurs de torréfaction, de fruits secs grillés et de pâtes de fruits.

- ample, riche, très fraîche, la bouche offre une superbe trame en volume. La finale de ce vin "droit", acidulé et superbement structuré, exprime tout le potentiel et la fierté d'un "vrai Jurançon.

Noblesse du temps 2009 - jurançon

- la robe offre un beau jaune d'or, très brillant.

- le nez est intense, complexe et d'une grande délicatesse. On y retrouve beaucoup de fruits très mûrs, des amandes grillées, des abricots secs, des épices, de l'écorce d'orange amère.

- en bouche, l'attaque étonnement très vive, est suivie d'une évolution d'une grande ampleur aromatique, où dominent des arômes de zestes de citron confits mêlés à de fines notes grillées. Le boisé est fondu, l'équilibre est parfait. On retrouve en finale un subtil et délicieux accord de puissance et de douceur.

Quintessence du petit Manseng 2006 - jurançon

- belle brillance d'un jaune d'or intense

- le nez explosif et délicat à la fois, s'avère très complexe : des fleurs blanches (acacia) du tilleul pour certains, de la rose pour d'autres, de la pâte de coing, des fruits confits, de la confiture d'oranges, des notes d'ananas frais, mais aussi du café et la douceur du caramel...

- la bouche, d'une grande présence est tout de suite savoureuse, onctueuse. L'équilibre acide/sucre est idéal. De fins arômes tels que des dattes, de la figue, des pâtes de fruits variés, mettent en valeur l'élégance de la finale qui n"'en finit pas" d'exprimer pleinement la richesse de son terroir d'origine.