Actualités

Les quatre saisons du domaine Cauhapé

Et comme parfois le hasard fait bien les choses, ils sont à côté l'un de l'autre. Dans l'allée des A aux numéros 49 et 51. Bien sûr, on peut sur le chemin sacrifier à la mode du vin bio, ce n'est pas désagréable quand il est bon. Au deux tiers de l'allée 1, on ne s'y trompe pas. Il y a déjà du monde. D'autres ont déjà eu la même idée.

[...]

Petit saut de puce jusqu'au stand voisin. Un transfert éclair du Bordelais au Jurançon, du côté du domaine Cauhapé d'Henri Ramonteu. Il présente à Lille quatre secs et quatre moelleux, vendangés on l'aura compris à des saisons différentes. On voit très bien la récolte "Sève d'automne" servie pour accompagner une coquille Saint-Jacques. Et si c'est un ris de veau aux morilles qui s'invite au menu ? On se tournera alors vers ce que Ramonteu a appelé la Canopée. On est jusque-là resté dans l'univers des blancs sec. "Noblesse du Temps" est un moelleux à ouvrir au dessert. Et pour quelques-uns, la gourmandise sera dans le verre plutôt que dans l'assiette.

Tout ça suscite une question : dans un salon des vins, on crache ou pas. Sur une banderole, il est écrit : "Déguster, c'est recracher". Une affirmation démentie par quelques sympathiques vignerons. "Ici, les gens ne crachent pas beaucoup", dit-on chez Cauhapé. Même son de cloche chez le voisin Bordelais : "Les gens crachent rarement quand ils goûtent notre vin".

EM. C.

Jurançon - Vin blanc sec et moelleux - vin du Sud Ouest